lundi 21 septembre 2009

JBay: jour 8

Jeffreys Bay.
Comme ce nom sonne doux aux oreilles des surfeurs du monde entier.
Je crois que celui qui n'a jamais entendu parler de cette vague peut arrêter le surf!
Ici, même quand la houle baisse il y a des vagues...awesome.
Bien entendu il doit bien y avoir des jours sans. Faut pas délirer non plus, ce n'est pas une piscine à vagues.
Comme dirait Sylvain "c'est mother nature bra" :)
En effet, merci mère nature...
Joli matin donc.
Nous avons mis du temps à décoller car nous devions aller poser la planche de Nico chez le docteur.
Pas de bol, encore fermé. Surement pour cause de vagues.
Sur le chemin du retour, petit détour par le shop de Glen D'Arcy, shaper du coin.
Là forcément ce qui devait arriver arriva. Je repars avec une planche sous le bras.
Le truc bizarre c'est qu'il ne s'agit pas d'un longboard mais d'un fish. Moi, qui ne jure que par les grandes planches. Moi avec un fish...inecrédibeul!
"tu la fais pas tomber Christophe!"

Tout excité par la donzelle, mise à l'eau de suite au retour. Du bonheur, juste ça à dire. Le reste c'est dans ma tête. :o)

PS: elle n'a plus de prix, elle a touché l'eau bénite!

Mais assez parlé de cette planche, revenons au sujet principal, le surf.

Encore le kiki et son freesbee.

Mother Nature
nous a gratifié encore une fois du mega combo: vagues, soleil, baleines et dauphins.
Ce matin c'était le festival. A croire que toutes les baleines du coin s'étaient donné le mot pour venir jouer dans la baie.
Les dauphins.
Les baleines.

Petit saut.
Et enfin ce que nous attendions depuis le début des vacances...
Merci mesdames.

Après une petite sieste dans un des hamacs et pendant que Christophe sortait de sa deuxième session, nous décidâmes tous d'aller surfer Point.
Les vagues de Supertubes à marée haute cassent un peu trop près des rochers.
La session de Christophe fut écourtée par la perte de deux de ses trois ailerons de longboard sur le reef.
Mais avec le départ des ailerons, le mauvais temps pointa son nez. Le vent se mis à tourner onshore et rendre le plan d'eau moisi.
Au final nous somme sortis sous la pluie, Christophe aussi trempé que nous et pourtant rhabillé.

4 commentaires:

seb a dit…

t'en as pas marre des vagues parfaites ... un petit retour en pays de loire va te faire le plus grand bien !

kenny a dit…

bel achat! j'm'y verrai bien à J fraise B...

Geulafioul a dit…

Flo et Nico vous êtes fait comme des rats ! Et ce, depuis que vous avez posé le pied en terre Sud Africaine... Vous ne vous en êtes pas encore rendu compte, mais dès votre retour, vous serez obsédés pour y retourner...

Je vous envie.

La bise à Christophe qui à l'air de bien assurer en guide...

chon a dit…

obsédé ?
Flo l'etait deja avant d'arriver hein......hihihi...

 
Click for Le Cap, Afrique du Sud Forecast